Mairie de Vallorcine

Accès rapide

Vous êtes ici : Accueil > Culture > Animations, évènements > Féta d’Ou

Féta d’Ou

  • Publié : 12 avril 2010
  • Mis à jour : 21 avril 2010

Petit historique de la fête du 15 août ; "la Féta d’Ou"
- L’église de Vallorcine fut dès sa fondation au XIIIe siècle dédiée à la "bienheureuse et glorieuse Vierge Marie". A la consécration de la nouvelle église reconstruite de 1755 à 1757, l’évêque donna le vocable de l’Assomption de Notre Dame.

- En 1778, le genevois Deluc traverse la vallée de Vallorcine le 15 août à la sortie de la messe. L’ancienne route passait devant l’église. "Nous passâmes au milieu de tous les habitants de la vallée qui s’étaient rassemblés pour chômer la fête. Je n’ai jamais rien vu de plus réjoui ni de plus réjouissant. Toutes les femmes étaient robustes et jolies. Les hommes, sur qui peut être nos regards ne se portaient pas alors avec la même attention, ne déparaient pas ces groupes. (...) Les habitants de la Valorsine sont tous aussi laborieux qu’ils sont beaux".

- Au début du XXe siècle Elie Claret bien que boiteux montait chasser à Tré les Eaux pour honorer la table familiale d’une marmotte. Les mets prisés alors étaient également le riz au lait avec du rôti de porc.

- En 1952, sous l’impulsion du curé Chatelain, une kermesse voit le jour, elle emporte un vif succès. Pendant quelques années trois familles costumées de résidents secondaires les "PLM" (parisiens, lyonnais et marseillais) commémorent des évènements : la 1ère ascension du Mont Blanc, l’inauguration du paravalanche du Sizerai, l’arrivée du train à Vallorcine avec de faux et vrai maires. Le soir un spectacle avait lieu avec divers groupes de gymnastes, des conteurs, des troupes de théatre ou des groupes folkloriques. Les années suivantes, la soirée se termina autour de l’incontournable fondue.

- En 1987 avec quelques artisans vallorcins Paul Berguerand expose sur la place de la gare des hottes, seillons, catoles (boîtes de fiançailles). Ces objets traditionnels et beaux, confectionnés par les vallorcins depuis toujours, mettent en valeur leur savoir faire.

- Et depuis 1992, à la Ruche, sous l’égide de l’office de tourisme et d’autres associations de Vallorcine, les pompiers, l’Echo du Buet etc. C’est la fête des artisans. L’Echo du Buet offre un concert toujours apprécié et les vacanciers et habitants découvrent les trésors créés pendant les soirées d’hiver. La soirée se termine parfois autour d’une choucroute ou de moules frites et le feu d’artifice offert par la compagnie des guides de Vallorcine clôture la fête.